Quels sont les points à vérifier avant l'achat d'une maison à Paris ?

Partager sur :
Quels sont les points \u00e0 v\u00e9rifier avant l'achat d'une maison \u00e0 Paris ?

Toute précipitation est à bannir avant l’achat d’une maison à Paris. Vous devez prendre le temps de tout bien vérifier donc avant de faire une offre d’achat, voici quelques points essentiels qui méritent votre attention. 

L’état général de la maison

Pour éviter les mauvaises surprises, planifiez au moins trois visites de la propriété. Planifiez-les à des heures différentes, et si possible, programmez une visite au cours du week-end et en début de soirée. À chaque inspection, demandez à voir l’ensemble du bien : cave, grenier, sanitaires, dépendances, espaces extérieurs… Si vous le pouvez, accédez également à la toiture pour voir dans quel état elle se trouve, et au sous-sol pour observer l’état des fondations. 

La liste des travaux à faire

Les visites et les rapports des diagnostics immobiliers vous indiquent les travaux à programmer plus tard. Ne vous en contentez pas. Faites entreprendre une expertise complète du bâti par un professionnel pour vous protéger des vices cachés. L’expertise permet de détecter toutes les améliorations à faire. Elle vous aide à évaluer l’ampleur des travaux. N’hésitez pas à demander des devis pour estimer le budget total à investir. 

Le coût total de la transaction

Lorsque vous achetez un bien immobilier, le prix de vente s’accompagne de frais annexes. Vous devez les connaître avant d’envoyer une offre d’achat, car ces dépenses peuvent être assez lourdes. Parmi elles, il y a les frais de notaire, les frais d’agence, les frais bancaires si vous avez demandé à prêt à la banque, les impôts et taxes, le coût des éventuels travaux à faire et bien évidemment, les frais relatifs à votre futur déménagement-emménagement. 

L’environnement de la maison

Même si la demeure se situe dans votre quartier préféré, il ne faut pas oublier d’y faire un tour avant de vous y installer. Profitez des balades pour vérifier la proximité des commodités (commerces, écoles, transports en commun, aire de stationnement…), le dynamisme de la zone ou sa tranquillité, le niveau de sécurité, la salubrité et les projets d’entretien et de développement, les règles d’urbanisme…